Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
  Recherche  
 x Recherche avancée
  Accueil | Nouveautés | Liens | Vos réactions | Contact | Protection des données | Voies de recours Aide | Index | A propos du site
    

> Accueil > Actualités > Communiqués > Mars 2021 > Enseignement supérieur, Recherche et Innovation : Le Luxembourg et le Québec signent une convention visant à renforcer la coopération bilatérale

Enseignement supérieur, Recherche et Innovation : Le Luxembourg et le Québec signent une convention visant à renforcer la coopération bilatérale

Vers le niveau supérieur

En date du 30 mars 2021, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Claude Meisch, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable des Laurentides, Nadine Girault, ont signé une convention dans les domaines de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.


Avec cet accord, les ministres souhaitent promouvoir les collaborations de recherche et les échanges de chercheurs ainsi que la coopération dans le domaine de l’enseignement supérieur entre les institutions du Luxembourg et du Québec. Tous deux voient les investissements en recherche et développement comme un moteur important d’accroissement de la richesse collective.

 

Au cours des dernières années, les liens en matière d’enseignement supérieur et de recherche et innovation n'ont cessé de croître, comme en témoignent l'entente récente entre le Fonds National de la Recherche du Luxembourg (FNR) et les Fonds de recherche du Québec (FRQ) concernant le programme AUDACE, ou encore les différentes missions scientifiques réalisées de part et d'autre de l'Atlantique. Une convention entre le Luxembourg et le Québec concernant la mobilité étudiante est actuellement en cours de renouvellement.

 

Dans le cadre de l’accord signé, le Luxembourg et le Québec ont convenu de prioriser, entre autres, les domaines suivants : la santé (incluant la médecine numérique et personnalisée), les technologies de l’information, l’intelligence artificielle, les sciences économiques, le droit, le développement urbain et la mobilité, ainsi que l’éducation.

La convention prévoit la création d’un groupe de travail mixte Luxembourg-Québec responsable de la coordination et du suivi des activités de coopération dans les domaines d’intérêt commun.

 

 « Je me réjouis de la signature de cette convention, qui fait du Québec un de nos partenaires privilégiés dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche et constitue un cadre dans lequel les collaborations entre les institutions de recherche luxembourgeoises et québécoises pourront continuer à se développer et à s’intensifier », a souligné le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Claude Meisch.

 

« La coopération entre le Québec et le Luxembourg dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche et innovation s’est fortement intensifiée au cours des dernières années. Je suis heureuse de signer cette entente qui renforcera ce mouvement dont bénéficient nos deux sociétés.

J’aimerais également souligner l’excellent travail de la Délégation générale à Bruxelles, qui a grandement contribué au développement de nos relations avec le Luxembourg », a déclaré la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable des Laurentides, Nadine Girault.

 

La convention signée s’adresse aussi bien aux étudiants et aux professionnels qu’aux enseignants et chercheurs universitaires et des institutions de recherche.



Haut de page

Copyright © Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche   Aspects légaux | Contact