Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche

URL: http://www.mesr.public.lu/presse/communiques/2020/FEVRIER-2020/Presentation-de-la-strategie-nationale-de-la-recherche-et-de-l_innovation1/index.html

Retour vers la page d'origine

Le mardi 25 février 2020, Claude Meisch, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, avait invité à une conférence de presse afin de présenter la stratégie nationale de la recherche et de l'innovation, ainsi que les résultats et conclusions de la révision à mi-terme des conventions pluriannuelles 2018-2021 des centres de recherche publics, du Fonds national de la recherche et de l'Université du Luxembourg.

La stratégie nationale de la recherche et de l’innovation vise à dresser le cadre général qui permettra à l’écosystème scientifique luxembourgeois de se développer de manière ciblée tout en contribuant à faire du Luxembourg à l’horizon 2030 une société de la connaissance durable, diverse et numérique. A cette fin, la stratégie définit quatre grands domaines prioritaires de recherche, qui revêtent une importance particulière pour le développement sociétal, écologique et économique du pays: Transformation industrielle et des services, Développement durable et responsable, Santé personnalisée et Education du 21ème siècle. En outre, elle traite des moyens que l’écosystème de la recherche et de l’innovation doit se donner en vue de remplir cette mission, à savoir une gouvernance, des politiques et des infrastructures coordonnées, un solide ancrage de la science dans la société, ainsi que le cadre réglementaire et les instruments de financement nécessaires afin que la recherche puisse agir comme moteur de l’innovation dans l’industrie, les services et le secteur public.

La révision à mi-terme des conventions pluriannuelles régissant les relations entre l’Etat luxembourgeois et les établissements d’enseignement supérieur et de recherche publics s’inscrit également dans ce cadre stratégique. Cette révision permet en effet de faire des ajustements que, d’une part, les institutions jugent nécessaires en vertu de l’évolution du contexte national et international, résultant dans des activités supplémentaires et ambitions croissantes et que, d’autre part, le Gouvernement considère opportuns en vertu de la mise en œuvre du programme gouvernemental. Ainsi, les révisions à la hausse des dotations annuelles pour les années 2020 et 2021 décidées lors de la révision des contrats portant sur la période 2018-2021 traduisent entre autres la volonté du Gouvernement de mettre en œuvre la stratégie nationale de la recherche et de l’innovation. Des dotations supplémentaires d’un total de sept millions d’euros pour l’année 2020 et de neuf millions d’euros pour l’année 2021 ont ainsi été attribuées à l’Université du Luxembourg, au Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST), au Luxembourg Institute of Health (LIH) au Luxembourg Institute of Socio-Economic Research (LISER) et au University of Luxembourg Competence Centre (ULCC), centre de gestion pour la formation continue et professionnelle universitaire. La dotation du Fonds National de la Recherche (FNR) est maintenue au niveau prévu dans la convention pluriannuelle.

Un système de bonus avait en outre été introduit afin de stimuler et de récompenser la participation des institutions de recherche publiques luxembourgeoises au programme-cadre de recherche européen Horizon 2020. Sur base des recettes obtenues par les différentes institutions dans le cadre d’Horizon 2020 respectivement du programme-cadre précédent de 2016 à 2018, un bonus de 4,5 millions d’euros a été alloué aux différentes institutions pour l’année 2019.


Dernière mise à jour de cette page le 26-02-2020.
Copyright Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche

Retour vers la page d'origine