Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
  Recherche  
 x Recherche avancée
  Accueil | Nouveautés | Newsletter | Liens | Vos réactions | Contact Aide | Index | A propos du site
     ImprimerEnvoyer à

> Accueil > Actualités > Communiqués > JUILLET 2018 > Signature d'une convention pluriannuelle entre l’État et l’Université du Luxembourg dans le domaine de la médecine

Signature d'une convention pluriannuelle entre l’État et l’Université du Luxembourg dans le domaine de la médecine

Vers le niveau supérieur

Le ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, Marc Hansen, d’une part et le président du conseil de gouvernance de l’Université du Luxembourg, Yves Elsen, et le recteur Stéphane Pallage, d’autre part, ont signé le 9 juillet 2018 une convention pluriannuelle entre l’État et l’Université du Luxembourg couvrant les activités d’enseignement et de recherche dans le domaine de la médecine pour la période de 2018 à 2021.

Dans le cadre de cette convention pluriannuelle, la dotation financière de l’État en faveur de l’Université du Luxembourg est fixée à 26,4 millions d’euros pour les quatre années visées. Ce montant s’ajoutera à la dotation de 766,84 millions d’euros attribués à l’Université du Luxembourg suite à la signature du contrat d’établissement en janvier 2018.

 La dotation étatique supplémentaire permettra à l’université de développer son offre d’études en médecine ainsi que ses activités de recherche médicale et de contribuer à la pérennisation de l’approvisionnement en médecins au Luxembourg.

Dans le cadre de cette convention, l’université mettra en place un premier cycle des études médicales, (type Bachelor), à partir de l’année académique 2020/2021, avec un accent sur des concepts d’enseignement moderne et en partenariat avec des universités à l’étranger afin d’y assurer l’accès, pour les diplômés concernés, au deuxième cycle des études médicales. Après la mise en place du premier cycle des études médicales, une évaluation de cette formation sera réalisée afin d’étudier l’option de mettre en place au Luxembourg un deuxième cycle des études médicales (type Master).

Sur base du protocole additionnel signé le 20 mars 2018 entre le gouvernement luxembourgeois et le gouvernement français, l’Université du Luxembourg conclura au plus tard pour fin 2019, des accords interuniversitaires particuliers avec les universités de Lorraine, Strasbourg, Paris V et Paris VI. Chaque année et à partir de 2022, un maximum de 25 étudiants en médecine de l’Université du Luxembourg peuvent ainsi, à la suite de la réussite de la troisième année en médecine, être admis à s’inscrire en première année de formation approfondie en sciences médicales.

L’Université du Luxembourg continuera par ailleurs à offrir la possibilité à ses étudiants, ayant réussi leur première année d’études en médecine, de poursuivre le reste de leur formation en médecine dans les universités où un partenariat existe.

En se basant sur les activités déjà existantes dans la médecine générale et les activités de recherche en oncologie et en neurologie, l’université développera les formations spécialisées en oncologie et en neurologie à partir de l’année académique 2019/20. La formation spécifique en médecine générale est entièrement intégrée à l’Université du Luxembourg par la création d’un diplôme d’études spécialisées en médecine générale.

Au total, l’État investira 1,44 milliard d’euros dans les institutions publiques de recherche et d’enseignement supérieur pour la période de 2018 à 2021. Les moyens financiers mis à disposition par l’État connaissent ainsi une croissance de 284 millions d’euros, ce qui correspond à une augmentation de 25% par rapport à la période de 2014 à 2017.

Haut de page

Copyright © Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche   Aspects légaux | Contact