Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
  Recherche  
 x Recherche avancée
  Accueil | Nouveautés | Newsletter | Liens | Vos réactions | Contact Aide | Index | A propos du site
     ImprimerEnvoyer à

> Accueil > Actualités > Communiqués > DECEMBRE_2016 > La deuxième édition des « Assises de la Recherche » sous le signe du transfert de connaissances et de technologies

La deuxième édition des « Assises de la Recherche » sous le signe du transfert de connaissances et de technologies

Vers le niveau supérieur

La deuxième édition des « Assises de la Recherche » sous le signe du transfert de connaissances et de technologies

Le Ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche Marc Hansen a participé à la 2ème édition des « Assises de la Recherche » qui s’est tenue à la Maison du Savoir à la Cité des Sciences, le 1er décembre 2016. Cette deuxième édition des « Assises », qui a été organisée par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a rassemblé quelque 100 acteurs du monde de la recherche, de l’économie et de la société civile afin de discuter du transfert de connaissances et de technologie.

Les présentations et la table ronde, rassemblant des acteurs nationaux et des experts internationaux, ont permis d’approfondir le sujet en jetant un coup de projecteur notamment sur :

  • La commercialisation de la recherche, les leçons apprises et mesures à prendre.
  • L’approche commune du transfert de connaissance et de technologie au Luxembourg

Dans ses conclusions, Marc Hansen a souligné l’importance des instruments mis en place pour renforcer le flux du transfert de connaissance et de technologies entre le secteur de la recherche publique, le secteur privé et la société civile en générale. Une politique de valorisation de la recherche ne doit pas se limiter à un rendement commercial de la recherche, mais la recherche publique doit contribuer aussi dans les domaines comme par exemple l’éducation, la santé ou la sécurité sociale. La performance des systèmes d’innovation dépend de la qualité et de la quantité des interactions entre les acteurs principaux, en ce qui concerne la création, la diffusion et la capacité d’absorption de la connaissance.



Haut de page

Copyright © Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche   Aspects légaux | Contact